Réunion publique du PES à Montréal contre la participation du Canada à la guerre au Moyen-Orient

13 novembre 2014

Le Parti de l’égalité socialiste (Canada) organise une réunion publique à Montréal le 23 novembre contre la participation du Canada à la guerre au Moyen-Orient. 

Le gouvernement canadien a de nouveau plongé le pays dans la guerre, cette fois en Irak et en Syrie. Sous le couvert d'une «intervention humanitaire» contre le groupe extrémiste de l'État islamique (EI), l'armée canadienne participe à une vaste opération militaire menée par les États­Unis pour renverser le régime syrien de Bashar al­Assad et renforcer son contrôle de la plus importante région productrice de pétrole au monde. 

Comme la guerre de 2003 en Irak, la guerre actuelle est vendue au public au moyen de grossiers mensonges. L'EI n'est pas tombé du ciel. C'est le produit direct de l'invasion de l'Irak par Washington et de ses guerres de «changement de régime» en Libye et en Syrie. Les combattants de l'EI ont été financés, organisés et entraînés par les États­Unis et ses plus importants alliés dans la région, y compris la Turquie, l'Arabie saoudite et le Qatar. 

Au cours des deux dernières décennies, sous des gouvernements autant libéraux que conservateurs, le Canada a mis de côté ses vieilles prétentions de «gardien de la paix» et a rejoint ou appuyé chacune des guerres menées par les États­Unis depuis la Guerre du Golfe de 1991. La liste comprend le bombardement de la Yougoslavie par l'OTAN, le renversement en 2004 du président élu d'Haïti, la guerre de 2001 en Afghanistan, et le bombardement de la Libye par l'OTAN en 2011. 

Derrière tous les mensonges et les prétextes, la nouvelle guerre au Moyen­Orient vise la domination de cette région stratégique. Elle fait partie d'une dangereuse montée du militarisme dans le monde. Les États­Unis et les puissances européennes sont allés aussi loin qu'à cibler la Russie et la Chine. Cent ans après le début de la Première guerre mondiale, les grandes puissances préparent une nouvelle catastrophe dans le dos de la population. 

La lutte contre la guerre doit être basée sur une compréhension de ses causes sociales et politiques. Cette réunion va placer le conflit actuel au Moyen­Orient dans le contexte plus large des efforts de guerre grandissants de l'impérialisme américain, soutenu par des alliés tels que le Canada. 

Nous lançons une invitation cordiale à tous les lecteurs du WSWS dans la région de Montréal et ses environs. 

Dimanche 23 novembre à 14 h

Centre St-­Pierre, salle 204

1212 rue Panet, Montréal

Près du métro Beaudry (ligne verte)